Eric Plat est le PDG d’Atol la chaîne d’opticiens bien connue en France (plus de 750 points de vente), et il est notre invité et nous dévoile un versant d’Atol peu connu, celui d’une l’entreprise impliquée dans la recherche et le haute technologie et dont les produits à venir risquent de révolutionner le marché !

La dyslexie c’est fini !

Suite à des travaux de recherche fondamentale menés à bien par des chercheurs de l’Université de Rennes, le « mécanisme » de la dyslexie fut mis à jour, et on a découvert que le dyslexique a deux yeux exactement égaux, et ne dispose pas d’un œil directeur.

C’est fort de ce constat que les chercheurs de la start-up Abeye, incubée par Atol ont mis au point ces lunettes révolutionnaires qui vont être d’un grand secours pour tous les dyslexiques.

Véritable dispositif électronique intégré dans les branches de ces lunettes dont les essais cliniques en double aveugle sont en train d’être finalisés, ces lunettes ont déjà permis à Abeye et Atol de recevoir un Award lors du plus important salon de l’électronique grand public du monde (le CES) à Las Vegas.

Ces lunettes seront disponibles en précommande à partit du mois de juin dans le réseau Atol !

Pour les seniors, les lunettes comme un dispositif de protection en cas de chutes

Grâce à l’apparition des verres progressifs, les seniors ont quasiment tous des lunettes et elles sont quasiment toujours sur leurs nez. C’est fort de ce constat que les techniciens Atol ont mis au point des lunettes qui détectent 80% des chutes (soit 4 fois plus que les bracelets), et en cas de chute, ces lunettes reliées à un boitier alertent un centre de secours qui peut dans un premier temps parler avec la personne afin de connaître la réalité de la chute (ce pourrait être les lunettes qui ont chu seules), et afin de pouvoir ensuite prévenir soit un voisin, un familier ou encore les secours. On le voit, une véritable amélioration de la sécurité dosmestique pour les plus anciens d’entre nous.

L’innovation ne s’arrête jamais

Atol va plus loin dans la voie de l’innovation et prépare de nouvelles technologies dans le domaine du diagnostic des yeux grâce aux lunettes et de la santé en général, les lunettes sont en contact permanent avec notre corps, notre peau, notre tête, nul doute que les scientifiques ont encore de nombreuses directions à explorer dans ces domaines par le biais de nos lunettes qui sont en train de devenir de véritables dispositifs de santé et pas seulement pour nos ête, nul doute que les scientifiques ont encore de nombreuses directions à explorer dans ces domaines par le biais de nos lunettes qui sont en train de devenir de véritables dispositifs de santé et pas seulement pour nos yeux !