Dans l’actualité de ce jeudi 26 décembre :

Noël rime avec discours au Benelux. Le Roi Philippe de Belgique a appelé les dirigeants politiques à former rapidement un gouvernement fédéral afin de répondre aux défis de « l’ère charnière » dans laquelle se trouve le pays. « Il est capital que nous mettions en place le plus rapidement possible un gouvernement fédéral de plein exercice, capable de prendre des décisions équilibrées et de les porter ensemble avec fermeté. C’est ce sur quoi nous comptons tous, sans plus tarder », a-t-il déclaré. 

Dans son traditionnel discours de Noël, le Roi des Pays-Bas, Willem Alexander, a insisté sur le fait que la chasse au bonheur ne doit pas « devenir une obsession ». « Les échecs et les revers font partie de la vie. » Autre thème abordé : la liberté, qui « est une flamme qui brûle au cœur des Pays-Bas. Mais cette liberté a un prix. Elle exige de la raison, une volonté de se donner de l’espace et de la tolérance. Les Pays-Bas sont un pays qui réussit parce que c’est un pays où les gens travaillent ensemble », a-t-il dit.

Au Luxembourg, le Grand-Duc Henri a aussi livré son traditionnel discours de Noël. Cette année a été marquée « par de nombreuses et intenses émotions. Il y a eu de la tristesse, mais aussi de la joie, des souvenirs et de l’espérance. » En marge de son bilan, le Grand-Duc Henri s’est tourné vers l’avenir en insistant sur les valeurs de « respect, compassion et tolérance qui doivent nous animer ». « Nous découvrons constamment à quelle vitesse notre monde et notre environnement changent ». Pour autant, « la modernité ne doit pas présupposer que l’on renonce à ses racines et que l’on perde son identité ».

Plus de meurtres à Amsterdam cette année, mais pour autant, le taux reste faible pour une capitale. Selon le journal Het Parool, il y a eu 21 meurtres à Amsterdam en 2019, soit six de plus qu’en 2018. Neuf des victimes de cette année avaient moins de 30 ans et les conflits entre gangs rivaux étaient responsables de la majeure partie des décès, selon le journal.

La Belgique souffre d’une grave pénurie de policiers, selon le président du Comité permanent de la police locale. Pourtant, même si le gouvernement fédéral prévoit de financer le recrutement de 800 policiers l’année prochaine, ce n’est pas encore suffisant, selon ce haut fonctionnaire, qui rappelle « que 1 400 personnes quittent la police chaque année ». Et d’ajouter que les conséquences se feront sentir d’ici un an et demi : « De nombreux services sont déjà pratiquement vides, et ils continueront à diminuer », a-t-il averti.

C’est une bonne nouvelle pour les salariés du Luxembourg : à partir du 1er janvier 2020, tous les salaires, traitements et pensions vont augmenter de 2,5%. Selon un communiqué du Statec, l’Institut national de la statistique et des études économiques, le taux d’inflation annuel de l’indice des prix à la consommation national s’élève à 1,7% pour le mois de décembre, suffisant pour déclencher une indexation des salaires.

En Belgique, la société Fresh Concept rappelle du saucisson au persil conditionné dans des barquettes de 150 grammes, en raison de la présence de Listeria monocytogenes. Le produit a été vendu au sein de différentes enseignes. Les dates limites de consommation vont du 26 décembre 2019 au 4 janvier 2020.

La météo pour finir. Le temps sera généralement très nuageux sur tout le Benelux, avec de la pluie attendue dans l’après-midi. Côté températures, la maximale sera de 5 degrés au Luxembourg, 6 en Belgique et 7 aux Pays-Bas.