Dans l’actualité de ce mardi 31 décembre : 

De lourdes amendes pour les 4 principaux opérateurs néerlandais de télécommunications. L’autorité néerlandaise de protection des consommateurs a infligé à KPN, Tele2, T-Mobile et Vodafone des amendes d’un montant total de plus de 13 millions d’euros pour avoir affiché des informations « incorrectes et incomplètes » sur leurs sites Internet. Les amendes font suite à des plaintes de clients concernant des coûts imprévus et des factures élevées. La plus grosse amende, plus de 3,9 millions d’euros, a été infligée à T-Mobile. KPN a été condamné à une amende de près de 3,5 millions d’euros, Vodafone à 3,1 millions d’euros et Tele2 à 2,7 millions d’euros.

En Belgique, les 5 cinq nouveaux présidents de partis francophones sont en faveur d’une réforme de l’État en 2024, tendant ainsi la main à la Flandre, c’est ce qui ressort du débat organisé par Le Soir. Mais attention, cela ne signifie pas forcément plus de régionalisation, mais peut-être plus de refédéralisation. Pour le socialiste Paul Magnette, cette réforme « ne doit pas seulement porter sur la répartition des compétences mais aussi sur l’amélioration du fonctionnement de l’Etat fédéral. Et de la démocratie ». Le libéral Georges-Louis Bouchez veut « une modernisation de l’État. Réformer l’État ou le moderniser, cela ne veut pas dire qu’on va régionaliser encore plus. Les régionalisations ont apporté assez peu de chose en matière d’efficacité pour les citoyens ».

Deux hommes auraient tenté d’enlever un petit garçon de 6 ans jeudi dernier sur la patinoire de la place De Brouckère, à Bruxelles, installée dans le cadre des Plaisirs d’hiver, selon une information de La Capitale. La maman de l’enfant raconte au quotidien qu’un homme d’environ 18-20 ans a pris son fils par la main et a commencé à patiner très vite jusqu’à une barrière. Il a alors soulevé l’enfant pour le donner à un autre homme à l’extérieur de la patinoire. La grande sœur, qui les avait suivis, a alors eu le réflexe de « crier et de tirer de toutes ses forces son frère par le bras et elle l’a fait tomber au sol ». La mère a déposé plainte.

Incendies criminels de véhicules à Liège et ses environs depuis plus de deux semaines. Depuis le 18 décembre, une vingtaine de véhicule ont été brûlés. Une enquête a été ouverte, mais pour l’instant, aucun suspect, et il est difficile d’établir un lien entre les incendies, le modus operandi changeant d’un sinistre à l’autre.

« Les Néerlandais n’ont certainement pas perdu leur amour pour les feux d’artifice », c’est ce qu’a déclaré l’Association néerlandaise de pyrotechnie au site internet Nu.nl. Les ventes des feux d’artifice légaux sont en hausse aux Pays-Bas, et ce pour la deuxième année consécutive. Les ventes ont augmenté de façon spectaculaire, avec une augmentation prévue du chiffre d’affaires de 10%, selon l’association. L’année dernière, quelque 70 millions d’euros avaient été dépensés pour les feux d’artifice pendant la période du Nouvel An.

Au Luxembourg, à partir du 1er janvier, les nouveaux immeubles avec au moins un logement devront être dotés d’un détecteur de fumée. Les habitations déjà existantes devront être équipées au plus tard fin 2023.

Aux Pays-Bas, près de 339 000 animaux de ferme sont morts dans des incendies ou à cause de la canicule en 2019, selon des chiffres de la fondation Wakker Dier. 176 000 bêtes sont mortes dans des incendies et 163 000 en raison de la chaleur. Les poulets et les poussins ont été les principales victimes. « Nous ne protégeons pas bien nos animaux », a déclaré la fondation Wakker Dier, qui souhaite la création d’un plan national chaleur pour les animaux, compte tenu de la probabilité croissante d’étés chauds.

La météo pour finir et le temps s’annonce encore sec sur tout le Benelux, et alternera entre nuages et éclaircies. Les températures maximales seront de 6 degrés au Luxembourg, 7 degrés en Belgique et 8 degrés aux Pays-Bas.