Bonnes résolutions, aller au théâtre !

L’année 2020 est l’occasion de prendre de bonnes résolutions. Parmi celles-ci, celle d’aller au théâtre! L’offre est riche, notamment au Benelux. Nous commençons cette analyse par la scène théâtrale à Bruxelles. Nous commençons avec Marc Kawam, un Belge passioné de culture française et en particulier théâtrale qui importe outre-Quiévrain des pièces connues en Avignon et à Paris.

Marc Kawam – « Assoiffé » de Wajdi Mouawad

Marc Kawam nous l’a confessé : « Tout a commencé une après-midi du mois de juillet 2016 en Avignon ».

 Un spectacle, Dans la peau de Cyrano, le laisse sans voix : la magie du théâtre avec un comédien hors pair, une chaise d’écolier comme seul décor et un texte intelligent, profond et sensible provoquent un véritable choc. D’où l’idée d’importer cette pièce à Bruxelles et plus largement de faire connaitre le théâtre dans la capitale belge.

Avec plus de 7 000 spectateurs, la pièce est un véritable succès.

2020 aura déjà vu la représentation d’une première pièce, une comédie musicale, Chance ! qui tient un rythme endiablé. Nous l’avons vu et beaucoup aimé et cela nous a donné envie de commencer ces chroniques théâtrales par ces spectacles.

Très prochainement à l’affiche, au centre culturel d’Auderghem, la pièce « assoiffés » de Wajdi Mouawad. Adapté ici par la jeune et talentueuse compagnie du “Bruit de la rouille”, elle questionne avec brio et émotion la vision des jeunes sur la violence du monde. La représentation aura lieu le 7 janvier à partir de 20.30.

La pièce, qui présente de nombreux flashbacks et est destinée tant aux adolescents qu’à leurs parents se veut intellectuelle mais également accessible.

La suite de la programmation est variée. Les premier et deux février sera présentée la pièce « soyez vous-même » qui parle d’un dialogue forcément impossible entre une candidate multi-diplômée et une DRH aveugle et surtout sadique.

Des sujets légers donc, mais pas toujours, vipère au poing, l’un des plus célèbres romans de la littérature française fait également partie de la programmation, tout comme la machine de Turing qui revient sur le destin tragique d’Alan Turing, mathématicien de génie qui contribua largement à la victoire alliée pendant la seconde guerre mondiale et qui fut par la suite vilipendé et ostracisé pour son orientation sexuelle avant que la Reine d’Angleterre ne prononce, il y a quelques années seulement, les excuses officielles du Royaume.

Il y en a donc pour tous les goûts et jusque juin au minimum ! Nous vous proposerons pendant l’année les spectacles disponibles par ailleurs à Luxembourg et aux Pays-Bas.