BENELUX : 

Quand pourra-t-on passer les frontières ?

Beaucoup d’entre vous s’interrogent sur la future réouverture des frontières. Pour partir en vacances ou retrouver des proches. En Belgique quelques éléments de réponse ont commencé à être apportés. Pour l’instant, la situation aux frontières est relativement simple : elles sont fermées pour tous les voyages non-essentiels. « Dans le cadre de la crise liée au coronavirus, le gouvernement belge a décidé d’INTERDIRE tous les voyages non essentiels vers l’étranger, jusqu’au 8 juin compris ». « Le Conseil national de sécurité évaluera cette interdiction en temps utile. (…) Le risque de blocage pour les citoyens belges est devenu tellement élevé que tous les voyages à l’étranger sont déconseillés », précise le site du SPF.

Le plan de déconfinement français.

Le gouvernement français a dévoilé son plan ce mardi. Vous retrouverez sur notre page Facebook ou dans cet article une fiche récapitulant toutes les étapes du déconfinement. Concernant la circulation du Benelux vers la France, la dérogation d’entrée sur le territoire est en vigueur, et il est demandé de se déplacer uniquement pour une raison impérative. Dans l’autre sens, la Belgique est toujours stricte aux contrôles aux frontières tout comme le Luxembourg, à l’exception des frontaliers travaillant en France qui disposent toujours d’une attestation propre. 

Un point sur les bourses scolaires des expatriés

Les dispositions pour les bourses exceptionnelles liées à la crise du coronavirus ont été arrêtées par les conseils consulaires dans le cadre des mesures proposées par l’Agence pour l’Enseignent Français à l’Etranger (AEFE). Le règlement du troisième trimestre peut être totalement ou partiellement pris en charge dans le cadre de cette bourse. Exceptionnellement, toutes les familles pensant être en nécessité, même si leur enfant n’est pas boursier pour les deux premiers trimestres, peuvent déposer leur dossier auprès des établissements ou en se faisant orienter par le consulat ou les élus locaux. Les demandes doivent être déposées dans les meilleurs délais afin que le conseil de l’établissement (association de parents d’élèves, élus, conseil d’administration de l’école) puisse statuer avant le 15 mai. Une commission à Paris se tiendra avant le 30 mai pour la décision finale. Certains établissements n’ont pas encore envoyé les appels de fonds comme le lycée Jean Monet à Bruxelles, mais tous appliquent une politique de bienveillance sur les règlements. 

BELGIQUE : 

Pas de masque mais des filtres !

La Première ministre Sophie Wilmès l’avait annoncé au terme du mémorable Conseil National de Sécurité du vendredi 24 avril dernier : l’Etat belge va fournir à chaque citoyen un masque de protection afin de lutter contre la propagation du Covid-19, déjà responsable de plus de 7.500 décès en Belgique. « Le gouvernement fédéral et les entités fédérées travaillent ensemble afin de procurer gratuitement à chaque citoyen au moins une protection en tissu normé. Diverses initiatives vont en ce sens. Les autorités souhaitent également distribuer deux filtres à chaque citoyen afin que celles et ceux qui le souhaitent puissent les intégrer dans les masques déjà acquis ou confectionnés. » C’est tout d’abord ce filtre interne, à insérer dans un masque fabriqué maison, que les citoyens s’apprêtent à tous recevoir, en premier lieu. Il serait lavable entre 5 et 10 fois.

Les visites pourront bientôt reprendre dans les maisons de repos en Wallonie, sous très strictes conditions.

Lorsque la phase de testing dans les maisons de repos sera terminée, sous certaines conditions très strictes, des visites dans les établissements du sud du pays pourront reprendre, alors que ces visites sont interdites depuis le 13 mars. Aucune visite ne pourrait, cependant, être imposée à un résident, précise-t-on au cabinet de la ministre

Le bourgmestre de Bredene veut interdire les rassemblements à la Côte cet été.

Steve Vandenberghe (sp.a) a appelé mardi ses homologues de la côte belge à interdire les rassemblements estivaux dans la région afin de réduire le risque sanitaire et de soulager les forces de l’ordre. Une équipe dédiée à la surveillance de la distanciation sociale sera également mise sur pied.

LUXEMBOURG : 

Le Luxembourg atteint la barre des 90 décès

Une personne de plus a succombé au coronavirus au Luxembourg au cours des dernières 24h, portant à 90 le nombre de patients décédées depuis le début de l’épidémie. 15 nouvelles infections ont été répertoriées. Le nombre de personne infectées depuis la fin février passe ainsi à 3 784

Le confort matériel reste élevé au Luxembourg

Le Grand-Duché est le pays européen dans lequel les ménages se privent le moins des équipements de base, d’après une étude publiée mercredi. Seulement 1,3% de la population du pays est confronté à de sévères privations matérielles, d’après le document. Cela concerne les personnes qui ne peuvent payer au moins quatre des neuf éléments suivants : factures, chauffage, dépenses exceptionnelle, de la viande (ou un équivalent végétarien) une fois par semaine, une semaine de vacances dans l’année, une télévision, une machine à laver, une voiture et un téléphone.

PAYS-BAS : 

Un jour du Roi spécial !

La fête nationale a été célébrée dans les cours et jardins néerlandais avec notamment des chants ! Le roi Willem-Alexander a porté un toast à distance. Des membres de la famille royale ont ponctuellement porté un toast à la fête du Roi à 16 heures. Parmi les « participants » figuraient le prince Bernhard Jr. et la princesse Beatrix.

Les Pays-Bas en passe de gagner leur défi sur le coronavirus

Le nombre de patients néerlandais corona en soins intensifs (CI) est tombé à 905. Il s’agit d’une diminution de 29 par rapport à dimanche, a annoncé lundi après-midi le Centre national de coordination des patients 

Il faut augmenter durablement le nombre de lits en soins intensifs aux Pays Bas

Le nombre de lits devra être structurellement étendu dans les années à venir de cinq cents à six cents afin de pouvoir continuer à recevoir des patients corona en soins intensifs. C’est le président Diederik Gommers de l’Association néerlandaise pour les soins intensifs (NVIC) qui le déclare dans une lettre. Selon Gommers, 37 500 patients corona auront besoin de soins en soins intensifs au cours des trois prochaines années si aucun vaccin n’est disponible avant cette date.