Bonjour à toutes et à tous,

Voici le point sur l’actualité de ce jeudi 30 avril au Bénélux

Le plan de déconfinement français.

Le gouvernement français a dévoilé son plan ce mardi. Vous retrouverez sur notre page Facebook ou dans cet article une fiche récapitulant toutes les étapes du déconfinement. Concernant la circulation du Benelux vers la France, la dérogation d’entrée sur le territoire est en vigueur, et il est demandé de se déplacer uniquement pour une raison impérative. Dans l’autre sens, la Belgique est toujours stricte aux contrôles aux frontières tout comme le Luxembourg, à l’exception des frontaliers travaillant en France qui disposent toujours d’une attestation propre. 

Attentat au Musée Juif : acquittement du policier qui aurait tardé à transmettre des informations

C’est la seconde fois et maintenant, c’est probablement définitif. La cour d’appel d’Anvers a acquitté l’enquêteur de la PJF de Bruxelles suspectés d’avoir tardé à transmettre les informations relatives à l’attentat au Musée juif de Bruxelles.

Coronavirus en Belgique : on ne voit pas encore le bout du tunnel

Il est toujours trop tôt. Depuis le 18 mars : trop tôt pour mesurer les effets du confinement. Trop tôt pour parler de pic. Trop tôt de parler de « plateau ». Trop tôt pour parler de déconfinement. Trop tôt pour voir le bout du tunnel. Et si on se reporte ce mercredi, après 6 semaines de confinement strict, aux chiffres du SPF Santé publique sur l’évolution de la propagation du coronavirus en Belgique, on peut dire qu’il est encore trop tôt pour espérer un changement de ton.

Le nombre de patients en soins intensifs continue de baisser aux Pays-Bas.

Il atteint presque le nombre de lits de CI aux Pays-Bas avant le début de la crise corona. Mercredi, 1207 lits IC ont été occupés, où la capacité avant l’épidémie de virus était de 1150 lits.

Les écoles primaires rouvriront partiellement à partir du 11 mai.

Le point de départ est que les leçons sont données toute la journée et que les élèves vont à l’école tous les deux jours, mais les écoles peuvent en déroger à leur gré.

Le confort matériel reste élevé au Luxembourg

Le Grand-Duché est le pays européen dans lequel les ménages se privent le moins des équipements de base, d’après une étude publiée mercredi. Seulement 1,3% de la population du pays est confronté à de sévères privations matérielles, d’après le document. Cela concerne les personnes qui ne peuvent payer au moins quatre des neuf éléments suivants : factures, chauffage, dépenses exceptionnelle, de la viande (ou un équivalent végétarien) une fois par semaine, une semaine de vacances dans l’année, une télévision, une machine à laver, une voiture et un téléphone.

La météo :

Le dernier jour du mois d’avril sera particulièrement chaotique. Poussées pas un vent modéré, les zones de précipitations se succéderont à un rythme soutenu : une première aura à peine fini de traverser le pays qu’une deuxième s’annoncera en cours d’après-midi par l’ouest. Seulement 11 à 13 degrés.