Vendredi:

Coronavirus: un premier cas confirmé aux Pays-Bas

Annonce ce jeudi de l’Institut national de la santé publique et de l’environnement (RIVM) et du ministre de la Santé Bruno Bruins. L’homme infecté a été mis en quarantaine à l’hôpital TweeSteden de Tilbourg, ville de la province néerlandaise du Brabant-Septentrional, non loin de la frontière belge. Selon le RIVM, le patient s’est récemment rendu en Lombardie, dans le nord de l’Italie. Des recherches sont menées afin de déterminer les personnes avec lesquelles le patient est entré en contact ces derniers jours. Selon les dernières informations, l’homme contaminés s’est rendu au carnaval de Tilburg.

Le projet d’une taxe destinée à réduire la congestion automobile à Bruxelles divise.

A croire que Bruxelles aime ses bouchons. Le PS a posé de strictes conditions. Dans l’opposition, aussi bien le MR que le PTB ont condamné le dispositif envisagé. La ministre régionale en charge de la Mobilité, Elke Van den Brandt, n’a pas souhaité réagir tandis qu’au groupe écologiste du parlement bruxellois. La concertation entre les Régions a peu de chances d’aboutir. Tant en Wallonie qu’en Flandre, les réticences sont grandes et la tarification kilométrique ne fait pas partie des accords de gouvernement.

Jeudi:

L’alerte à la neige est prolongée jusqu’à 20h ce jeudi.

Les automobilistes du Benelux devront se préparer à des conditions de circulation difficiles ce jeudi. Les masses d’air humides et instables devraient apporter beaucoup de précipitations au Grand-Duché. Conséquences : de 5 à 8 centimètres de neige pourraient tomber sur tout le pays. MeteoLux met donc en garde les automobilistes, qui seront confrontés à des routes glissantes. Une alerte jaune est lancée pour ce jeudi, de 10h à 20h. La Belgique et les Pays-Bas seront également touchés.

Mercredi:

110 belges et 13 Néerlandais parmi le millier de touriste en quarantaine à Tenerife.

Un millier de clients sont coincés dans un hôtel car l’un d’eux a été diagnostiqué avec le virus corona. Ils ne sont pas autorisés à quitter l’hôtel. Le client de l’hôtel qui a été diagnostiqué avec le virus est un médecin italien. Selon l’agence de presse européenne Europa Press, il vient d’une région du nord de l’Italie où des centaines de personnes ont été infectées.

Mardi:

Au Luxembourg : des élèves invités à rester chez eux en raison du coronavirus.

Les écoles européennes invitent les élèves, ayant séjourné dans des zones touchées par le coronavirus, à ne pas se rendre dans leur établissement. Après la multiplication des cas en Europe, avec même cinq décès dans le nord de l’Italie, ces derniers jours, des mesures drastiques commencent à être prises. Ainsi, les écoles européennes (Mamer, Bertrange, Kirchberg) demandent aux élèves concernés de rester chez eux. Concrètement, une forme de quarantaine a été décrétée. « Les enfants et le personnel revenant de pays ou de zones dans lesquels la transmission du coronavirus (…) est courante doivent ne revenir à l’école que 14 jours après la date de leur retour», indique un communiqué. Cela concerne la Chine, Hong Kong, Macao et le nord de l’Italie.

Les chemins de fer néerlandais (NS) ont versé plus de 32 millions d’euros aux victimes et aux proches de personnes déportées par des trains NS pendant la Seconde Guerre mondiale.

Les millions ont été attribués à 4000 candidats. 600 d’entre eux sont des survivants des transports. D’autres demandes approuvées provenaient d’enfants de veuves et de veufs transportés. Environ 700 demandes sur un total de 6500 ont été rejetées, par exemple en raison de l’absence de preuves ou de données. D’autres sont encore en cours de traitement.

Lundi:

Le scandale du carnaval d’Alost continue à l’échelle européenne.

Le commissaire européen Margaritis Schinas, en charge de la Promotion du mode de vie européen et de la lutte contre l’antisémitisme, a condamné avec force lundi les chars et déguisements caricaturant les juifs, dimanche au carnaval d’Alost. « Cela me semble clair : le carnaval d’Alost est une honte », a tranché le commissaire grec dans un tweet, lundi après-midi.

Air France-KLM s’attend au premier trimestre 2020 à 150 à 200 millions d’euros de dommages dus au corona virus.

Cela peut avoir des conséquences importantes pour la reprise de la compagnie aérienne, qui a présenté ses chiffres annuels jeudi matin. Air France-KLM a clôturé l’année avec un chiffre d’affaires de 27,2 milliards d’euros. C’est une augmentation de 3,7% sur un an. Par contre, le résultat net baisse de 130 millions d’euros à 290 millions d’euros, en partie à cause des grèves d’Air France et du prix élevé du carburant. KLM a elle réalisé un chiffre d’affaires de plus de 11 milliards d’euros avec un bénéfice brut de 853 millions, bien plus que les 280 millions d’Air France. Selon sa PDG, Anne Rigail, la reprise de la société française est dans les temps.