Bonjour à toutes et à tous,

Voici le point sur l’actualité de ce mercredi 5 février.

Un Premier cas de coronavirus en Belgique.

Parmi les neuf Belges rapatriés dimanche soir de Wuhan, l’épicentre de l’épidémie de coronavirus qui sévit actuellement en Chine, une personne a été infectée par cette pneumonie virale. Information confirmée par Maggie De Block, ministre belge de la santé publique, hier en conférence de presse. Le patient a été pris en charge à l’hôpital universitaire Saint-Pierre à Bruxelles. Tous les passagers avaient été examinés à de multiples reprises par des médecins chinois et français avant d’embarquer dimanche. Les tests se sont poursuivis pendant et après le vol les ramenant en Belgique. À leur arrivée, les Belges ont encore subi un test nasal dont les échantillons ont été envoyés à la KU Leuven. Les résultats, livrés lundi soir, indiquent un cas positif tandis que tous les autres sont formellement négatifs.

Thierry Baudet ne sera pas poursuivi par la police Batave.

La police avait déclaré avant-hier qu’elle enquêtait pour savoir si Baudet avait commis une infraction pénale avec son message Twitter concernant « quatre Marocains » qui avaient harcelé deux femmes dans le train. Finalement la police annonce que l’affaire est classée. Pour autant, la situation a cristallisé dans son propre camps, Theo Hiddema, estime que Baudet a commis une faute.  Les «Marocains» étaient en fait des fonctionnaires néerlandais, qui vérifiaient les billets de train. Ils étaient assistés par un policier en civil.

Le virement papier coûtera bientôt 2 € à chaque cient BNP Paribas Fortis. La Ministre s’en inquiète, et lance une enquête.

Petite révolution dans le secteur bancaire belge : à partir du 1er avril, le coût des opérations effectuées par virements papier augmentera de façon significative. BNP Paribas tarifera 2 euros le virement papier effectué par les clients (au lieu de 1,50 € actuellement). Des tarifs qui déplaisent à la ministre fédérale chargée de la protection des consommateurs, Nathalie Muylle. Des hausses de prix qu’elle juge excessives. La numérisation est une bonne chose selon la ministre car en effet les virements digitaux restent gratuits, mais il faut s’assurer que même ceux qui n’ont pas d’ordinateur continuent d’avoir accès aux services bancaire de manière efficace et abordable selon Nathalie Muylle.

A Differdange, L’école internationale en pleine croissance.

L’institution, première école européenne publique au Grand-Duché, recevait le ministre luxembourgeois de l’Éducation nationale, Claude Meisch. Depuis son ouverture en 2016, l’EIDE a accueilli en moyenne entre 200 et 300 élèves par année scolaire et compte actuellement 1 030 inscrits. Pour répondre à la demande croissante, l’effectif des enseignants sera quasi doublé d’ici la rentrée 2020/2021 et passera de 111 à 200. Les capacités d’accueil de l’école qui rassemble 74 nationalités différentes, seront aussi étendues.

Et puis musique pour terminer,

La Néerlando-Grecque Stefania Liberakakis ira à l’eurovision.

A seulement 17 ans, la jeune Utrechtoise compte déjà à son actif plusieurs clips et films et un rôle en série télé. De The Voice à l’Eurovision junior, Stefania à toute l’expérience nécessaire pour laisser espérer un très bon résultat.

La Météo,

Avec le retour du soleil ce mercredi même si les nuages traineront çà et là. Le vent tombe et il fera 4 dans les Ardennes, 6 à Luxembourg, 7 à Bruxelles et partout au Pays-Bas, 8 en Flandre et à Bréda.