Bonjour à toutes et à tous,

Voici le point sur l’actualité de ce vendredi 31 janvier.

 Les quatre cents gares des Pays-Bas seront entièrement non-fumeurs cette année.

 À partir d’avril, les chemins de fer néerlandais cesseront de vendre du tabac dans leurs propres magasins et en octobre, ProRail supprimera les zones fumeurs. ProRail et les chemins de fer néerlandais s’étaient consultés intensivement sur la décision sensible de ces derniers mois. Les 400 stations attirent environ 2,5 millions de personnes chaque jour.

Les pétards et fusées partiellement interdits au Pays Bas.

 Dès le prochain réveillon, l’interdiction totale sera prononcée après une interdiction partielle qui interviendra dès que possible. Seulement un type limité de feux d’artifice décoratifs continueront à être autorisés. Les feux d’artifice pour enfants sont toujours permis également.

Coronavirus : les Belges qui se trouvent à Wuhan seront rapatriés samedi.

 Déclaration des affaires étrangères jeudi. Le rapatriement n’est cependant pas obligatoire. Les Belges qui le souhaitent pourront embarquer à bord d’un avion affrété par la France. Un agent consulaire belge sera présent lors du vol. Le nombre de belges qui souhaitent être rapatriés n’est pas encore connu.

Le Roi Philippe s’est exprimé à propos des négociations fédérales.

Ce jeudi matin, le Roi s’est adressé aux « corps constitués », composés des autorités politiques, juridiques, économiques ou académiques en Belgique. Il y a notamment abordé l’avenir du pays. Après avoir noté le courage et le dévouement des citoyens, le Roi Philippe s’est exprimé sur l’avenir politique du pays. « Nous avons maintenant aussi besoin d’une vision d’avenir au niveau fédéral, de solutions réfléchies pour l’ensemble du pays. Et d’une équipe qui les porte ensemble, avec conviction et vigueur. « Le moment est venu de cristalliser les efforts de ces huit derniers mois, de laisser tomber les exclusives et d’installer un gouvernement de plein exercice. Même si je suis conscient des difficultés à surmonter. Montrons-nous réalistes et responsables. En trouvant des terrains d’entente au bénéfice de l’intérêt général. En faisant de vrais compromis, c’est-à-dire des accords où chacun renonce à quelque chose pour que l’ensemble y gagne. »

Le gagnant du pactole s’est enfin manifesté au Grand Duché.

Quasiment une semaine après l’annonce du gain, l’heureux bénéficiaire des 28 millions d’euros s’est fait connaître. C’est la Loterie Nationale qui a fait savoir l’information. Le troisième plus gros de l’histoire du jeu au Luxembourg sera encaissé par un homme, « fidèle d’Euro Millions» dont l’anonymat sera respecté. Un précédent gagnant avait empoché 65,79 millions d’euros en 2013 et un autre 31,66 millions d’euros en 2015

La Météo :

Des éclaircies en pays batave ce matin mais du temps bien gris partout ailleurs et pour tout le monde dans l’après-midi. 10 au meilleur de la journée à Rotterdam et Luxembourg, 11 à Bruxelles, 12 en Flandre.