Bonjour à toutes et à tous,

Voici le point sur l’actualité de ce lundi 17 février.

Le contrôle du trafic aérien a fait atterrir seize avions sur la piste fermée de Schiphol

Le samedi 18 janvier, le contrôle du trafic aérien néerlandais (LVNL) a fait atterrir 16 avions les uns après les autres sur une piste fermée à Schiphol. Cela est rapporté par NH Nieuws, qui a analysé les enregistrements de la tour de contrôle et les données de Flightradar24. Ce samedi-là, un avion Ryanair a été suspendu à 50 mètres au-dessus de la piste fermée, lorsque les pilotes ont reçu l’ordre de continuer. Seize avions auraient atterri auparavant sur le Zwanenburgbaan, qui n’avait pas encore été libéré par Schiphol. Selon le diffuseur régional, il a fallu 25 minutes pour que les contrôleurs aériens se rendent compte que la piste n’avait pas encore été libérée. Après le redémarrage de l’avion Ryanair, la piste était toujours ouverte. Selon LVNL, il n’y a pas eu de danger.

La police du Costa Rica intercepte 5000 kilos de cocaïne à destination de Rotterdam

La police affirme avoir effectué la plus grosse capture de drogue jamais réalisée. Plus de 5000 kilos de cocaïne ont été interceptés dans le port de Limón, destiné aux Pays-Bas. 202 sacs ont été retrouvés dans un conteneur qui devait contenir officiellement des fleurs ornementales. La cargaison devait partir ce dimanche par bateau vers le port de Rotterdam. La police a arrêté un costaricien de 46 ans sans casier judiciaire.

31 Néerlandais toujours bloqués sur le Westerdam

Sur les 91 Néerlandais qui étaient à bord du bateau de croisière Westerdam, 31 sont toujours à bord. On ne sait pas encore quand ils pourront quitter le navire. C’est une ex-passager, une Américaine de 83 ans, infectée par le corona virus qui empêche les passagers restant de débarquer. Le Westerdam est amarré au Cambodge, avec 747 membres d’équipage et 233 des 1455 passagers d’origine à bord. La plupart des passagers avaient déjà quitté le navire avant que l’infection de la femme ne soit connue. Par ailleurs, ceux qui ont pu quitter le navire peinent à trouver des vols. Hier, deux passagers néerlandais de Westerdam ont été refusés par KLM.

Tempête Dennis : le point sur les dégâts en Belgique hier

Les pompiers de Bruxelles sont intervenus pour 36 arbres déracinés, cinq chaussées inondées dont le tunnel George Henri. 170 autres interventions concernaient des objets qui s’étaient envolés ou détachés en raison de la tempête. Dans le reste de la Belgique, les pompiers ont été sollicités prêt de 1000 fois mais la tempête n’aurait pas fait de victime. Fait farfelu à Liège, au Palais des Congrès où les lettres disposées sur le toit du bâtiment, « G », « R », « E » et « S », ont été balayées par le vent, le renommant « Palais des Con ». Certaines de ces lettres avaient déjà disparu lors de la tempête Ciara. Ce qui n’a pas manqué d’amuser les liégeois et les réseaux sociaux.

Le Luxembourg vit à crédit à partir de ce dimanche

Le Grand-Duché a mathématiquement épuisé ce dimanche les ressources naturelles que la nature du pays peut restaurer en un an. Les chiffres proviennent de l’ONG Global Footprint Network, qui calcule l’empreinte écologique et la biocapacité par pays et par an. À noter que le Luxembourg avait déjà épuisé en 2019 ses réserves le 16 février. Seul le Qatar (11 février) a fait pire que le Luxembourg cette année. La Belgique aura pour sa part épuisé ses ressources naturelles le 5 avril prochain. En outre, la date symbolique tombera le 3 mai pour l’Allemagne et le 14 mai pour la France.

La Météo

Tandis que le vent se calmera et la douceur se fera moins extrême, les précipitations les plus importantes quitteront rapidement le Benelux et seront suivie d’une traîne pas très active dans laquelle les éclaircies domineront. En deuxième partie de journée, quelques ondées éclateront çà et là. 10 degrés de maxi au meilleur de la journée. Seulement 6 sur les hauteurs.