Bonjour à toutes et à tous,

Voici le point sur l’actualité de ce mardi 17 mars

 «Une grande partie de la population sera infectée par le virus dans un avenir proche»

Le Premier ministre Rutte a déclaré dans un discours direct au peuple néerlandais que le coronavirus est parmi nous et restera avec nous pour le moment. « Il n’y a pas de moyen facile ou rapide de sortir de cette situation très difficile. La réalité est que dans un avenir proche, une grande partie de la population néerlandaise sera infectée par le virus. »

Les restaurants se mettent en mode à emporter

« Nous sommes en mode survie et cela vous rend créatif. » La restauration n’est pas autorisée, la livraison et la collecte si. Pour empêcher la propagation du coronavirus, tous les magasins d’alimentation et de boissons aux Pays-Bas sont fermés jusqu’au 6 avril. Il n’est donc plus permis de manger ou de boire dans un établissement de restauration. Hier après-midi, le cabinet a annoncé que la livraison et la collecte sont autorisées.

Les coffee shops sont autorisés à rouvrir.

Pour la distribution de drogues douces. Les mêmes règles s’appliquent aux cafés, aux restaurants à emporter. Ils sont autorisés à fournir aux clients de la nourriture et des boissons, tant qu’ils ne les mettent pas à table.

Et puis le Jour du Roi n’aura pas lieu.

La famille royale ne viendra pas à Maastricht le 27 avril pour célébrer la fête du roi. La municipalité de Maastricht et la province du Limbourg en ont décidé ainsi.

« La Belgique se trouve aujourd’hui dans une phase cruciale »

Le Roi s’est exprimé ce lundi 16 mars au sujet de la crise sanitaire à laquelle est confrontée le pays. La Belgique fait face depuis plusieurs semaines maintenant à une épidémie de coronavirus qui ne cesse de s’amplifier. À ce jour, quelque 1.058 cas ont été détectés dans notre pays. Cinq personnes ont déjà perdu la vie. Le souverain a insisté, dans son discours, sur le « rôle que chacun a à jouer pour surmonter cette crise ».

Sur le plan politique, la Première ministre Sophie Wilmès demandera à la Chambre d’accorder la confiance au gouvernement fédéral pour sa gestion de la crise du coronavirus pour une durée de six mois

Luxembourg : Des certificats pour les frontaliers

Après l’Allemagne dimanche, c’est au tour de la France d’instaurer des contrôles à ses frontières pour combattre la propagation du coronavirus. Pour les travailleurs frontaliers qui résident en France, un certificat risque désormais d’être très utile pour prouver la nécessité de traverser la frontière. Selon le communiqué du gouvernement luxembourgeois, grâce à ce certificat, «les travailleurs frontaliers résidant en France seront exemptés des restrictions sur les passages frontaliers entre la France et le Luxembourg». Pour le moment, aucun certificat n’est nécessaire aux frontaliers belges.

La météo :

Quelques plaques nuageuses traîneront dans l’extrême sud-est sans mettre à mal une impression de beau temps très largement dominante sur tout le reste du Benelux, où le soleil brillera généreusement. Il fera doux l’après-midi. 12 à 15 degrés dans l’aprèm.