Dans l’actualité de ce mardi 10 décembre :

Le gouvernement néerlandais prévoit d’interdire la vente de protoxyde d’azote ou gaz hilarant à des fins récréatives. Le secrétaire d’État Paul Blokhuis a décidé de prendre des mesures après un rapport alarmant sur les conséquences de la consommation de gaz hilarant. Le protoxyde d’azote va devenir une substance réglementée en vertu de la loi néerlandaise sur l’opium. Le gaz hilarant sera ajouté à la « Liste II » de classification en vertu de la loi, à côté de drogues comme le haschisch ou encore le diazépam. La consommation excessive de gaz hilarant peut entraîner des lésions nerveuses et des symptômes de paralysie.

Deux tonnes de cocaïne à destination des Pays-Bas ont été interceptées fin novembre dans le port d’Anvers en Belgique. Cette information n’a été révélée que maintenant en raison de l’enquête. Dans le cadre de cette affaire, un Rotterdamois de 25 ans a été arrêté et un entrepôt a aussi été perquisitionné à Alphen, près de la frontière belge. C’est au cours d’un contrôle des douaniers belges que la drogue a été découverte. Elle était dissimulée parmi des sacs d’engrais stockés dans un conteneur en provenance de Colombie.

La probabilité d’une attaque terroriste aux Pays-Bas a diminué ces derniers mois, selon le coordinateur national pour la lutte contre le terrorisme et la sécurité. Ainsi, le niveau national de la menace terroriste a été abaissé du niveau 4 au niveau 3, le niveau 5 étant le plus grave et le plus imminent. « Des attaques djihadistes sporadiques sont toujours en cours en Occident, mais la situation est incomparable avec la période 2015-2017, où des dizaines d’attaques ont été commises en Europe chaque année. Le fait que ce changement semble se perpétuer est une raison pour ajuster le niveau de menace », selon le coordinateur. 

« Cela fait cinq semaines, avec toute mon équipe et mes collaborateurs, qu’on essaie de trouver des solutions pour la Belgique », a déclaré Paul Magnette dans une vidéo publiée sur Twitter hier soir. Le président du Parti socialiste avait été chargé d’une mission en vue de former un gouvernement fédéral. Lundi après-midi, l’informateur s’est entretenu pendant une vingtaine de minutes avec le roi et Paul Magnette lui a demandé d’être déchargé de sa mission. Le souverain tient sa décision en suspens et a entamé des consultations dès hier après-midi avec les présidents des partis libéraux francophone et flamand. Les consultations doivent se poursuivre aujourd’hui.

La vitesse sur le ring de Bruxelles va passer de 120 à 100 km/h, c’est l’annonce faite par le gouvernement flamand dans le cadre de son plan Énergie Climat. Dans la foulée, la Région bruxelloise a annoncé que la portion qu’elle gère, les 5,5 kilomètres au Sud de Bruxelles, passera elle aussi à 100 km/h. En revanche, les portions qui sont actuellement limitées à 90 km/h resteront à cette limitation de vitesse. Benjamin Dalle, le ministre flamand en charge des Affaires bruxelloises, a expliqué sur Twitter que cette mesure réduira les émissions de particules et les décibels de trafic, et améliorera la sécurité routière.

Au Luxembourg, la police a lancé un appel à témoins après la bagarre qui s’est déroulée dans la nuit de samedi à dimanche à Luxembourg-Ville, sur le boulevard Royal. Vers 1h30 du matin, deux hommes s’en sont pris à une troisième personne. Des passants se sont « précipités au secours de la victime pour la séparer des assaillants », a expliqué la police grand-ducale. Les deux agresseurs ont pris la fuite à bord du bus CN7 et sont descendus à l’arrêt du théâtre. La police est donc à la recherche de deux hommes : le premier a les cheveux rasés, mesure entre 1m70 et 1m75 et est âgé d’une vingtaine d’années (entre 20 et 25 ans), il parlait luxembourgeois lors de l’agression ; le second a des cheveux rasés de couleur noire, mesure entre 1m80 et 1m85 et est plus ou moins du même âge que le premier individu, il parlait français et portait une veste rouge. Toute information susceptible d’aider les enquêteurs est à fournir à la police de Luxembourg-Ville.

On finit avec la météo. Le temps devrait être sec sur tout le Benelux, les nuages devraient dominer même si le soleil fera quelques apparitions. La température maximale sera de 7 degrés en Belgique, 5 degrés au Luxembourg et 8 degrés aux Pays-Bas.