Si Magritte continue à faire courir les visiteurs dans « son » musée, il attire aussi des milliers de visiteurs aux Musées royaux des Beaux-Arts dans le cadre de l’exposition l’associant à Salvador Dali.

Organisée à l’occasion du dixième anniversaire du musée Magritte, celle-ci associe pour Salvador Dalí et René Magritte qui se croisent à Paris au printemps 1929, en compagnie des grands noms de l’avant-garde artistique. Puis, en août de la même année, à l’invitation de Dalí, Magritte séjourne à Cadaqués, le port d’attache du peintre espagnol. Cet été surréaliste – qui compte aussi la présence d’Éluard, Miró et Buñuel – se révélera décisif.Dalí et Magritte s’attachent à défier le réel, à questionner notre regard et à bousculer nos certitudes. Le Catalan et le Belge témoignent d’une fascinante proximité, malgré des créations et des personnalités bien différentes qui les amèneront finalement à s’éloigner. L’exposition révèle leurs liens personnels mais aussi philosophiques et esthétiques à travers plus de 80 peintures, sculptures, photographies, dessins, films et pièces d’archives.

À travers une série de thèmes abordés parallèlement par les deux artistes, le parcours rassemble 92 œuvres (42 de Dali et 50 de Magritte) dont une grande partie est prêtée par une quarantaine de musées internationaux et de nombreux collectionneurs privés.

L’exposition, ouverte le 11 octobre se terminera le 16 février. Elle affiche régulièrement « sold out » et les réservations sont devenues sinon obligatoires fortement conseillées pour ne pas faire le déplacement inutilement. Afin de répondre à la demande du public, elle est désormais ouverte 7 jours sur 7

Par ailleurs, vu le succès de celles-ci, plusieurs nouvelles dates de « visites en famille » ont également été prévues. Vous pouvez vous renseigner sur le site dédié du musée. L’accès est à 16€, Senior 14€, 8€ pour les étudiants et les enfants de plus de 12 ans et enfin c’est gratuit pour les moins de 12 ans. Des audioguides sont disponibles à 5€.