Aux Pays-Bas le bénévolat c’est sacré et il en est de même pour les associations et structures françaises et francophones du pays.

Le saviez-vous ? Aux Pays-Bas, il existe même une structure qui fédère le tissu associatif : l’entente des associations Francophones connue sous le nom « entente francophone ».

Créée en 2009 sous l’égide du Consul de France, son objectif était l’organisation du bal du 13 juillet.

Les associations la composant aident financièrement et humainement à la bonne tenue de l’événement.

Depuis sa création, l’Entente a ainsi organisé 4 bals populaires (à Amsterdam, La Haye et Rotterdam), 4 fêtes de la musique mais aussi plusieurs « francophonies des écoles » et Forum des associations.

L’an dernier, le bureau, en manque de moyens humains, avait dû se résoudre à ne pas organiser la fête de la musique. 2019 fut une année charnière et particulièrement attendue. L’Entente, avec un bureau renforcé, n’a pas déçu.

A l’issue de de l’Assemblée générale, il était donc grand temps de recueillir les impressions de Martine Equille , la présidente de l’Entente.

Comment fut la cuvée 2019 de la fête de la musique ? Nous avons interrogé Bénédicte Levassort, membre du bureau et co-responsable de la programmation musicale.

 Alors chers auditeurs vous avez bien noté, A Amsterdam, la fête de la musique 2020 aura lieu dimanche 21 juin.

Hélène Degryse, La French radio Benelux, Utrecht.