La crise du Coronavirus s’accentue en Europe ! Après le confinement spectaculaire et total de l’Italie, le Président Macron a annoncé également des mesures très fortes en France comme la fermeture dès ce lundi de toutes les écoles et universités. Les rassemblements de plus de 100 personnes sont interdits.

Les commerçants du Benelux impactés

Au Benelux aussi elles sont parfois spectaculaires. En Belgique par exemple, tous les restaurants et les bars sont désormais fermés. Dans un pays qui cultive particulièrement la culture d’un verre, une bière souvent, en soirée, la nouvelle a fortement secouée et Bruxelles et les autres villes du Royaume risquent fortement de se retrouver en état de villes mortes lors des prochains jours et semaines.

Valéry Faesch, commerçant français bien connu de ceux qui fréquentent les marchés de la capitale belge qu’il régale de ses produits du terroir français, saucissons, vin, fromages, est très inquiet des conséquences sur son commerce. Les marchés aussi vont fermer et surtout, il alimente 75 restaurants et bars de ses délicieux produits.

Des mesures prises au Luxembourg, aux Pays-Bas et en Belgique

Au Luxembourg, les mesures sont moins drastiques mais les rassemblements de plus de 100 personnes sont également interdits. Gabriel Boisanté, qui exploite plusieurs établissements au Grand-Duché dont certains de grande capacité a dû prendre les mesures qui s’imposent en limitant la capacité et en adoptant une position qu’il résume en deux mots : « inquiétude mais pragmatisme ».

Au Pays-Bas, Sandra Roberts qui travaille dans l’évènementiel à son compte et pour des clients, nous décrit comment tous les rassemblements, évènements prévus sont annulés. L’activité touristique dans la très visitée ville d’Amsterdam est totalement chamboulée. Un espoir, que la situation soit revenue à la normale pour la haute saison.

Prudence et pragmatisme, deux mots d’ordre que nous serions tous avisés de suivre. N’oubliez pas de suivre les recommandations, notamment en matière de lavage de mains, de contacts, de télétravail !