La pandémie du coronavirus continue, elle touche désormais en particulier l’Europe avec des mesures de confinements partout sur le continent. Nous avons échangé avec Aline, Française qui réside en Belgique mais travaille en France.

Entre fermeture de la frontière et chômage technique, c’est l’incertitude qui demeure pour le moment…

D’abord la fermeture des écoles, puis des frontières

Anne nous le rappelle, il y a d’abord eu la fermeture des écoles, en France puis plus tard en Belgique. Et ensuite la fermeture assez large des frontières. Ce n’est bien sûr pas le cas systématique, les nombreux personnels de santé dans les établissements en France qui par ailleurs résident en Belgique bénéficient de la possibilité de traverser la frontière, mais celle-ci est cependant largement fermée. Impossible par exemple quand on est résident en Belgique de faire ses courses, y compris quand les commerces sont moins éloignés que ceux de Belgique!

Aline, dont le jardin est en France et la maison en Belgique, est dans cette situation. Elle nous a surtout décrit comment, in fine, elle se retrouve, elle qui travaille comme son mari dans le commerce, en chômage technique.