Le confinement lié au coronavirus commence peu à peu à s’appliquer partout en Europe. C’est aussi le cas en Belgique, en confinement depuis ce mercredi midi. Nous avons rencontré des Français qui partent, qui font la queue pour acheter à manger, qui s’impliquent dans la société et auprès de la communauté.

Certains Français prennent ce qui sera peut-être les derniers Thalys

A la Gare du midi, nous avons rencontré Edouard, Pauline et Maxime. Tous trois Français, tous trois en partance pour la France. Edouard et Pauline sont résidants à Bruxelles et prennent le Thalys pour rejoindre leur famille. Ils nous expliquent pourquoi.

Maxime qui était de passage dans la capitale belge a décidé d’écourter son séjour mais a fait le choix d’une autre option que le Thalys pour rentrer à Paris. Il nous en donne les raisons.

De très longues files d’attente dans les magasins

Pour ceux qui ont décidé de rester, il faut s’armer de patience. Il est toujours possible de sortir pour acheter à manger et aller à la pharmacie par exemple, mais les files d’attente sont longues. François, venu du Luxembourg, et Jasmine qui travaille dans la restauration, nous ont expliqué leurs difficultés, et leur vision de la suite.

La communauté française mobilisée

Les Français de Belgique sont eux particulièrement mobilisés. Fabien Ferasson de Quental, administrateur de l’Union des Français de Belgique, nous donne le pouls de la communauté dans le Royaume et Boris Faure, conseiller consulaire, rassure: les bruxellois et les résidants en Belgique en général sont responsables et respectent les consignes. Il pense même que cette crise inédite permettra l’émergence d’un nouveau monde.

En attendant, soyez très prudents, pensez à nos ainés et respectez les consignes des autorités!