Les infos du Benelux qu’il ne fallait pas manquer cette semaine :

Ce week-end, on vous propose un petit récapitulatif des informations du Benelux qu’il ne fallait pas louper cette semaine. On a sélectionné une info par jour, en s’appuyant sur les flashs infos que vous pouvez écouter chaque matin de la semaine sur La French Radio Benelux.

Lundi, on vous parlait d’Ursula Von der Leyen et de Charles Michel qui ont officiellement pris les commandes de l’Union européenne. L’ancien Premier ministre belge a pris la direction du Conseil européen, alors que l’Allemande a pris la tête de la Commission européenne. Avec une priorité : relever le défi du changement climatique. La nouvelle Commission présentera le 11 décembre ses propositions contre le changement climatique lors d’une session extraordinaire du Parlement, à la veille d’un Conseil européen.

Mardi, on évoquait la libération de Michel Lelièvre, ancien complice du pédophile belge Marc Dutroux, après 23 ans de détention. Considéré comme l’homme à tout faire du pédocriminel, il avait été condamné en 2004 à 25 ans de prison pour sa participation à l’enlèvement et à la séquestration de plusieurs des victimes du pédophile. En septembre dernier, le tribunal correctionnel de Bruxelles avait décidé de libérer Michel Lelièvre plus tôt, sous certaines conditions, comme celle de trouver un logement dans un délai de six mois. Il doit aussi éviter certaines provinces, principalement celles où vivent et travaillent les victimes et familles des victimes de Marc Dutroux, et avec lesquelles Michel Lelièvre ne peut avoir aucun contact. Il n’est pas non plus autorisé à quitter le territoire belge sans autorisation préalable. De plus, il n’est pas autorisé à consommer de l’alcool ou des drogues, et il sera également suivi sur le plan psychologique et socioprofessionnel.

Mercredi, on vous parlait des résultats de la dernière étude PISA de l’OCDE. Tous les trois ans, cette enquête évalue les connaissances et compétences scolaires des élèves de 15 ans. Et résultat : peut mieux faire au Benelux ! Les jeunes de 15 ans du Luxembourg sont moins performants que la moyenne de l’OCDE en maths, sciences et compréhension de l’écrit. Les Pays-Bas, eux, font partie du triste groupe des sept pays où, depuis 2003, les résultats scolaires dans toutes les matières affichent une tendance continue à la baisse. Pour la Belgique, les compétences des élèves en matière de lecture sont en léger recul, mais les résultats en maths sont en léger mieux et pour les sciences, c’est le statu quo.

Jeudi, on évoquait les quotas pour la représentation des femmes dans les conseils d’administration des sociétés cotées en Bourse que les Pays-Bas veulent introduire. « Nous faisons un pas important vers l’égalité et la diversité au sommet de la vie des entreprises », selon la ministre néerlandaise de l’éducation, de la culture et des sciences, Ingrid van Engelshoven. La Chambre basse néerlandaise a en effet donné le feu vert à cet accord. Concrètement, cela signifie que si un conseil de surveillance ne comprend pas encore 30% de femmes, aucun nouvel homme ne pourra être nommé. La mesure devrait probablement entrer en vigueur en 2021.

Vendredi enfin, on vous annonçait l’interdiction des feux d’artifice pour les particuliers dans les parcs d’Amsterdam pour la Saint-Sylvestre. La ville a pris cette décision, car elle estime que les feux d’artifice « entraînent des dommages aux espaces verts et des nuisances, car le bruit et les effets visuels peuvent provoquer des réactions effrayantes chez les animaux présents dans les parcs et les espaces verts. » Les feux d’artifice sont déjà interdits autour des hôpitaux et autour des établissements où sont soignés des animaux.